Close

Le praticien de la semaine : Mohamed Cheikh

Fort d’un corps médical compétent et large, l’Institut Médical Sport Santé (IMSS) a décidé de mieux vous faire connaître ses praticiens. Chaque semaine, l’un d’entre eux répond à quelques questions sur lui et sa spécialité. Avec toujours quelques conseils personnels ! Cette semaine, c’est Mohamed Cheikh, anesthésiste réanimateur et acupuncteur, qui se prête au jeu des questions/réponses.

Mohamed cheikh

Mohamed, quel a été votre parcours avant d’arriver à l’IMSS ?

Anesthésiste réanimateur de formation, j’ai orienté ma pratique médicale vers la prise en charge de la douleur aiguë et chronique, notamment en post opératoire. Après quelques années d’exercice et de formations spécifiques, j’ai pris conscience de l’intérêt majeur de l’approche non médicamenteuse dans la prise en charge de la douleur, notamment à travers l’acupuncture.

Pourquoi avoir choisi votre spécialité ?

L’acupuncture permet une prise en charge holistique du patient et elle contribue à une diminution notable de la consommation de médicaments, surtout ceux pouvant entrainer des addictions. L’acupuncture m’a permis de diversifier ma pratique, notamment pour la préparation physique d’épreuves sportives.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre activité ?

L’échange et la collaboration avec le patient permettent de lui faire prendre conscience qu’il est acteur de sa prise en charge. Pour exemple, lors de préparation pré opératoire par acupuncture, le patient gérera mieux sa douleur en post opératoire.

Quel est votre conseil numéro 1 pour être en bonne santé ?

Une bienveillance vis à vis de son corps et de son esprit contribue à rester en bonne santé et à prévenir de nombreuses complications.